Customize

Projet de loi Renseignement/Surveillance : Le thread

Discussion in 'Anonymous Pour la Liberté d'Expression' started by benjaltf4_, Apr 12, 2015.

  1. benjaltf4_ Member

    • Like Like x 1
  2. benjaltf4_ Member

    Une manifestation -déclarée- à lieu demain partir de 12 H 30 devant l'Assemblée Nationale pur dénoncer ce projet de loi liberticide.
    • Like Like x 1
  3. benjaltf4_ Member

    Quelques photos de la manofestation de ce midi :

    CCfm2EcUwAAi2Oy.jpg

    CCflR80UMAAgAfw.jpg

    CCflRAkUgAAibqL.jpg

    CCflSj_UEAAoM0O.jpg

    CCfl6D_UkAELBCs.jpg

    CCfngmiVEAAtAco.jpg

    [IMG]
    • Like Like x 2
  4. Menthe Moderator

    Pour en avoir discuté récemment avec quelques personnes lors d'une soirée, beaucoup pensent que tant que ça peut éventuellement servir à prévenir d'actes "terroristes" ou du moins prévenir des actions illégales et dangereuses, il vaut mieux laisser passer ce genre de loi et pousser au contrôle.
    Mais à la fois avoir un contre pouvoir en place "au cas où". Tout ça ne tient pas très bien debout mais je pense que l'idée générale était "il faut pouvoir empêcher les gens dangereux d'être dangereux", se considérant eux même comme "non dangereux".
    A la réplique que la définition de "dangereux" dépend des ceux qui surveillent (= gouvernement et services de renseignement) on m'a dit que c'était quand même mieux que de ne rien faire. Autrement dit pour convaincre ces personnes "lambda" qu'une telle loi est dangereuse, il faut réussir à les convaincre qu'il est plus important de préserver la liberté (ou le "non-contrôle") que de surcontrôler quitte à faire des erreurs (et à éventuellement offrir un tel pouvoir à des dirigeants malhonnêtes). Mais "c'est mieux que ne rien faire" apparemment alors... :(
  5. John Duff Member

    C'est marrant. Les gens sont outrés que le gouvernement des USA espionne le monde. Par contre ils sont ok quand c'est le gouvernement français qui le fait ...
  6. Hey Bobby, j'ai failli m'étouffer là :/
    Un organisme qui est sous la coupe et contrôle exclusif direct du premier ministre c'est une remise en cause de la séparation des pouvoirs de la République.
    Sans même parler de la loi et des technologies apocalyptiques, rien que l'absence total de contrôle judiciaire suffit à la rejeter avec force.
    • Like Like x 2
  7. http://www.liberation.fr/societe/20...ments-sociaux-n-est-pas-que-theorique_1241088

    INTERVIEW
    Un article controversé du texte a été adopté à l'Assemblée nationale dans la nuit de lundi à mardi. Béatrice Brugère, vice-procureur de la République au tribunal de grande instance de Paris, s'en inquiète.

    Béatrice Brugère, vice-procureur de la République au tribunal de grande instance (TGI) de Paris et secrétaire générale adjointe du Syndicat national des magistrats FO, est préoccupée par l’adoption, dans la nuit de lundi à mardi, par l’Assemblée nationale d’un article du projet de loi renseignement qui confère un large périmètre d’action aux services.

    L’Assemblée a adopté les «motifs d’action» des services de renseignement dans lesquels figure «la prévention des atteintes à la forme républicaine des institutions, des violences collectives de nature à porter atteinte à la sécurité nationale»… Qu’est-ce qu’une violence collective ?

    Le concept est imprécis et sa signification dépend de l’interprétation qu’on veut en faire. Pour un magistrat de l’ordre judiciaire, qui doit appliquer le code pénal, ce seront des actes commis par plusieurs personnes ayant participé ensemble à des violences, éventuellement préméditées, dont il cherchera à déterminer précisément, et après coup, quels ont été le rôle de chacun, la nature des blessures, la durée de l’arrêt de travail, etc. Mais les responsables de l’ordre public – le préfet ou le commissaire de police – auront une autre approche. Ce qui les intéresse, c’est de prévoir le trouble que cela risque de produire à l’ordre public, aux personnes, mais aussi aux biens sur la voie publique. Et leur responsabilité sera de mettre en place les moyens de les éviter. Ils s’appuyaient autrefois sur les Renseignements généraux (RG), qui ont été démantelés par la réforme Sarkozy et suppléés par la sous-direction de l’information générale (Sdig), elle-même remplacée aujourd’hui par le Service central du renseignement territorial (SCRT).
    L’avis général est que la suppression des RG a entraîné une perte de savoir-faire et de compétences. La question qui se pose est celle de la proportionnalité des méthodes d’investigation intrusives qui seront utilisées. On peut s’interroger, d’autant plus que la formulation s’attache aux risques de violences collectives, alors qu’il s’agit, bien évidemment, d’identifier et de surveiller des personnes pour des actes qu’elles n’ont pas encore commis. Selon quels critères ? Parle-t-on de groupes clandestins, voire illicites, dont le mode d’organisation même justifie les craintes qu’on pourrait formuler ? S’agira-t-il au contraire d’un critère fluctuant, qui dépendra de l’appréciation qu’un responsable du maintien de l’ordre ou le ministre de l’Intérieur se fera du risque de voir, par exemple, dégénérer une manifestation ? Et si l’on est sur des critères aussi imprécis, la tentation n’existera-t-elle pas, au prétexte de violences hypothétiques, de contrer des mouvements ou des manifestations qui déplaisent au pouvoir politique ?
    Doit-on craindre pour les mouvements sociaux ?

    Le risque, il est vrai, n’est pas que théorique. Les mouvements sociaux peuvent parfois être violents, contre les biens et parfois même les personnes. Cela arrive justement dans les moments de fortes tensions sociales. Est-ce une raison pour mettre des opposants politiques ou des syndicalistes sous une surveillance policière qui permettrait de les écouter, de les suivre, d’éplucher leurs contacts et leurs relations ? Il faut d’autant plus s’en inquiéter que l’on voit des pays européens, comme l’Espagne, s’engager dans une voie dangereuse sur le plan des libertés publiques : les démocraties sont toujours fragiles et leur pire ennemi peut être la peur qu’elles ont d’elles-mêmes, c’est-à-dire des libertés qu’elles doivent garantir aux citoyens.
    Peut-on parler d’une loi mal définie entre le rôle des juges et celui des services de renseignement ?

    Il fallait une loi sur le renseignement car même les agents des services ne veulent plus travailler dans la clandestinité. Mais il faut aussi distinguer les situations : certaines sont complètement extérieures au champ de compétence de la justice, il s’agit de pure prévention, ce qui est de la compétence naturelle des services de renseignement. Je pense aussi que le juge judiciaire n’a pas vocation à s’occuper de tout et qu’on peut avoir d’autres organes de contrôle tout aussi légitimes et sûrement plus compétents : que viendrait faire le juge judiciaire dans une enquête sur un espionnage scientifique par des chercheurs étrangers ? D’autres appellent en revanche une compétence partagée entre les services et la justice : les réseaux terroristes ne sont pas tous actifs, il faut les surveiller et ne les «faire tomber» que lorsqu’ils veulent passer à l’action. Enfin, la dernière catégorie est celle dans laquelle des infractions sont établies, c’est tout ce qui concerne la délinquance et la criminalité organisée. Dans ce domaine, la compétence doit être exclusivement celle de la justice.
    Mais il est vrai par ailleurs que la justice n’a aucune culture du renseignement. On a même vu des parquets refuser d’ouvrir des enquêtes après que les services ont procédé à des écoutes administratives sur des trafics de stupéfiants, au nom de la pureté des principes ! Il y a donc un énorme travail à faire pour mettre la justice au niveau : il faut revoir ses structures, ses doctrines et ses méthodes, et cela ne se fera pas en un jour, même si on y met le paquet. C’est pour cela que je suis d’accord pour intégrer provisoirement le traitement de la criminalité organisée dans la compétence des services, mais à une condition : que cette compétence soit provisoire, pas plus de trois ans, et qu’on lance sans attendre la rédaction d’un livre blanc sur la sécurité intérieure et la politique pénale. A la clé, il faudra une grande réforme judiciaire, capable d’intégrer le renseignement criminel dans une justice moderne et efficace.
    L’encadrement juridique de l’action des services vous semble-t-il satisfaisant ?

    Le problème est moins celui des structures qui seront mises en place que celui des moyens qui leur seront donnés. Les magistrats de la Cour de cassation et du Conseil d’Etat sont certes d’éminents juristes, mais il faut des techniciens qualifiés en matière informatique pour les assister. Il faut que la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR) ait des moyens financiers, des effectifs et le droit d’aller voir comment tout cela fonctionne réellement. Et, encore une fois, il faut qu’un premier bilan soit tiré dans trois ans.

    Willy LE DEVIN
  8. benjaltf4_ Member

    • Like Like x 1
  9. Pour Cazeneuve, la vie privée n'est pas une liberté !


    On comprend mieux. C'était qu'il n'avait rien compris au droit international, voire au droit national, ce qui est embêtant pour un avocat. En plein examen du projet de loi Renseignement à l'Assemblée Nationale, le ministre de l'intérieur s'est énervé tout rouge devant les députés qui exigeaient d'être les décideurs des services de l'Etat autorisés à procéder à la mise en oeuvre de techniques de renseignement, et a eu une phrase qui ferait bondir n'importe quel juriste.
    "Si vous voyez un seul article qui remet la cause la liberté publique, dites-le moi. En revanche, il y a des articles qui remettent en cause la vie privée", a-t-il déclaré.
    Or non seulement le droit à la vie privée est bien une liberté, mais elle garantie comme telle par le droit international (article 12 de la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948, article 17 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques de 1966, article 8 de la Convention européenne des droits de l'homme...).
    Citons également le Conseil constitutionnel :
    Considérant qu'aux termes de l'article 2 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 : « Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression » ; que la liberté proclamée par cet article implique le respect de la vie privée.
  10. Menthe Moderator

    • Like Like x 1
  11. John Duff Member

    1 :
    - J'espère (haha) que notre premier ministre est pleinement formé à tout ce qui est sécurité sur internet, protection de la vie privée, technologie en général. Sinon il risque de dire "oui, amen" à tout.
    - En gros, sieur CNCTR peut demander tout et n'importe quoi (osef du contenu, les métadonnées sont déjà largement suffisantes pour violer la vie privée de quelqu'un).
    2 :
    - Uniquement les Datacenter situés en France, parce que faire ça pour les serveurs du reste du monde, ça serait perdre du temps : il suffit de demander les données au gouvernement américain.
    - "strict cadre de la lutte anti-terroriste". Tu es, ou tu as une connaissance noire/arabe/politisée, tu as liké une vidéo des Anonymous sur Youtube ? T'es considéré comme risque mineur, bienvenue sur la liste.
    - "Pas de surveillance générale", sauf si les services visés sont .. généraux.
    - Seules les métadonnées sont transmises, rien de personnel. Tu parles, savoir ce que tu as fait, quand, à quelle heure, à quel endroit etc, ça n'a rien de personnel. :eek:
    - Durée de 4 mois + 4 mois + 4 mois + .. euh, c'est pas le signe de l'infini là ? Faut aussi signer un contrat d'un million (milliard ?) d'années ?
    - "Que se passe-t-il si les services de renseignements doivent identifier les auteurs ou les contenus correspondats ?" Comment ça se passe entre 1 et 2 ? La DGSC/DGSI donne un ordre au juge ou bien elle lui demande gentiment ? Dans le premier cas, le juge ne serait qu'une marionnette.
  12. Arf!

    Bienvenue, patriote!

    En attendant la mise en oeuvre des boites noires destinées à surveiller les activités suspectes sur Internet, la nation a besoin de toi!
    La surveillance est déjà en place, mais le super-algo-magique-top-secret n'est pas encore tout à fait au point...
    En attendant, c'est TOI l'algo.
    Surveille le trafic réseau, et dénonce les propos déviants.

    http://laboitenoire.corpsmoderne.net/#
  13. Anonymous Member

    Des raids doivent être organisés dans de grandes villes comme Paris Bordeaux Marseille Nantes et surtout en se moment NANCY!
  14. surveiller eric qui fait de la moto avec nathalie ?
    heloisa du barreau
    This message by heloisa du barreau has been hidden due to negative ratings. (Show message)
    • Dislike Dislike x 3
  15. Roger.Guy Member

    Surveiller Valls quand il reçoit A, Bauer en cachette.
    Op en préparation ; capture et diffusion des métadonnées de Valls, plus
    numéros de téléphone de toute sa famille, comptes twitter, instagram de sa petite soeur, photos de famille, etc.
    La totale !
  16. Roger.Guy Member

    Et les vainqueurs sont ...............
    les frères Kouachi et Coulibaly.
    C'est un formidable mausolée qu'ils leur ont construit là.
    Remember and don't forget
    Le 11 janvier (grande messe pathético-émotionnelle de flippé(e)s incontinents anals) auquel je n'ai pas voulu participer (je m'en suis expliqué dans les threads sur Charlie hebdo) ; il fallait montrer son absence de peur patati patata.
    Perso, tout les soirs je me suis promené fort tard à vélo (on voit tout, entend tout) ce qui m'avait permis d'observer, le jeudi soir, je crois, les prémisses de la formation d'un convoi de voitures banalisées des monsieurs et des madames de l'anti terrorisme avant intervention pour cause de présence de membres de la famille Kouachi à Charlestown. Ça avait, ultérieurement crée une saine émulation, poussant un excité de la police municipale (il a du rater le concours de la nationale quand il était petit) à l'excès de zèle martial (attrape moi si tu peux)
    3 mois plus tard, on nous pond un truc de dingues, fruit d'une mutation en cours de procréation d'un OVNI préexistant ; dans la précipitation confusionnelle et le souvenir de la jouissance orgasmique d'une éphémère remontée dans les sondages, ces connards de soc de la gauche neuneu nous pondent le pire truc qui soit ; un bébé commencé en automne puis modifié, après le coït interrompu du 7 Janvier.
    Ces mêmes connards de soc gueulaient comme des porcs en 2010, je crois, quand il y avait eu un tripatouillage à propos des écoutes téléphoniques, sous l'égide de l'Union pour la Mafia au Pouvoir (que je conchie au passage : tous ses adhérents et leur chef Le Nain, qu'ils ont élu à la tête de cette Camora)
  17. les gorets du parti salaud gueulaient effectiment quand en 2010 etait reactivé les ecoutes et le renseignement "privé" ah ce "cher" grand initié alain bauer ami de trente ans de manuel ,bref son ami manuel va lui retrouver un "poste" a ce monsieur securité specialisé dans le bidouillage gentre l'affaire tarnac il a travaillé le frere alain pour nicolas et pour la dame de biarritz et des representants de humez le pet ?
    j'emmerde la gauche jusqu'a la droite
    la droite en revait" la gauche" l'a fait

    pour la police qui lit aussi ce forum " nike" c'est superbe comme marque de chaussure de sport !

    ici l'ombre ici l'ombre
    message personel
    gary n'st pas garou mais il sait chanter
    mathias aime la ville des chats et son frere n'st pas peter pan
    eric aime le cone surtout avec de l'or
    heloise n'est pas enturbulée elle a des regles difficiles
    la craie n'efface pas tout
    le sauna est ouvert au 73 moins de jersey moins de serge plus de nyacine
    c'est tout pouir aujourd'hui
    vive la transe !
  18. Roger.Guy Member

  19. Spire Member

    Concernant les IMSI-catcher, il y a moyen de les spammer ?

    J'entends un appareil (autre que son tèl perso évidemment) simple qui simulerait un téléphone et qui enverrait de fausses requêtes. Pour pousser le délire de la personne qui n'est pas assez familier avec le fonctionnement du système, il serait alors possible de spammer ces IMSI-Catcher avec des messages d'anons : We are Anon... (Ce qui serait amusant.)
  20. Roger.Guy Member

    Il parait qu'ils en ont à peine une dizaine actuellement (Urvoas, hier) ; ça va changer rapidement.
    Heil Valls !

    Un appareil qui simule un téléphone, c'est un téléphone
  21. http://www.francetvinfo.fr/politiqu...rojet-de-loi-sur-le-renseignement_943609.html

    Adopté ! Deux cent cinquante et un sénateurs ont voté en faveur du contesté projet de loi sur le renseignement et 68 contre, mardi 9 juin. Les groupes socialiste et Républicains ont voté très majoritairement pour ce texte. Les groupes Front de gauche et écologiste ont voté contre, tandis que les centristes de l'UDI se sont divisés.
    Le projet de loi avait déjà été voté par une large majorité des députés PS, UMP et UDI, début mai. Le gouvernement ayant demandé la procédure accélérée pour l'examen du projet de loi, une commission mixte paritaire (sept députés, sept sénateurs) va maintenant être chargée de trouver une version commune. Le texte sera soumis aux députés le 24 juin puis au Sénat le lendemain. Il sera ainsi définitivement adopté dans le courant du mois de juillet, pendant la session extraordinaire du Parlement.
    Des "boîtes noires" pour filtrer les communications

    Ce projet de loi vise notamment à légaliser les pratiques clandestines des services de renseignement français, principalement dans la lutte contre le terrorisme, après les attentats de janvier. Le texte, préparé depuis plus d'un an et relancé au lendemain de ces attaques, prévoit notamment que les opérateurs télécoms, les hébergeurs et les réseaux du net devront installer des "boîtes noires" contenant des algorithmes afin de filtrer les communications.
    Quelques centaines de personnes ont manifesté lundi soir à Paris contre ce projet de loi. Elles voulaient convaincre les sénateurs de rejeter ce texte "liberticide"
  22. Roger.Guy Member

    La loi, comme dit dans le commentaire précédent, fera l'objet d'un vote solennel le 24 Juin.

    Hors, et c'est le seul intérêt de mon intervention, dans un courrier en date du 17 Juin, la commission européenne à fait savoir que cette loi pourrait soulever d'importantes questions de droit

    La commission pourrait s'appuyer, par exemple rien de sûr, sur une directive de 1995 sur la protection des données personnelles.

    Rien n'est perdu for l'honneur (pour eux) ; je vais prévenir la députée de mon coin qui a refusé de la voter dans l'état, qu'elle sache qu'elle n'aura pas pris le risque d'être désavouée par Bruxelles en plus de ses motivations initiales

    Source
    http://www.mediapart.fr/journal/int...lles-tique-sur-le-projet-de-loi-renseignement
  23. Roger.Guy Member

    Une 100aine de députés se sont ressaisis et saisiraient le conseil constitutionnel ?
    Agréable surprise ; ils sont sortis plus vite que les autres de la torpeur post Charlie (qui en saisi certains comme des gros bébés engourdis après un méga biberon)

    PS.
    En ce qui concerne les kouachi ; ils auraient acheté leur matériel via le financement d'un crédit Cofidis.
    Comme financement international d'une armée de djihadistes (comme je l'ai trop lu) ça fait désordre.
  24. Les députés gagnent 6000 euros par mois il me semble!



    Encore une assemblée nationale vide pour voter définitivement la fin de la vie privée en France #PJLRenseignement
    [IMG]
  25. Roger.Guy Member

    Un peu déplumé le coq Français par endroits.
    https://reflets.info/wikileaks-ternit-le-lustre-francais/


    Sinon, vu que l'on est dans le bon thread, qui est lu.
    Au titre des immelmann que j'ai réussi ; il conviendra de noter que si des djihadistes ont suivi (depuis 2 ou 3 ans :) )
    Je leur ai filé les coordonnées IRL de certains, xénophobes, islamophobes, ... dans l'est de la France et juste à coté.
    Comme ça si certains ont envie de se faire la main ...


    ..des gens très puissants qui veulent te détruire .... m'avait-on prévenu, au temps jadis.
    A partir de là ; tous les coups sont permis.
  26. Roger.Guy Member

  27. John Duff Member

    Yawp !

    J'aurais besoin de vos lumières concernant l'interprétation de ce qui suit :
    En gros, ils ne peuvent pas utiliser les infos récupérées comme preuve d'une infraction (après que l'infraction ait été commise) ?
    Ils peuvent uniquement les utiliser dans un but de prévention ?

    Si j'ai bien compris tout ça, je comprends mal alors comment ils peuvent prévenir une infraction s'ils n'ont pas de preuves que cette infraction va être commise.
    Ou alors on ne parle pas du même type de preuves dans ce cas-là ?
  28. Roger.Guy Member

    Il y a un truc du style en relation avec une entreprise terroriste
    (Ils surveillent des gaziers, suivent leurs préparatifs et les arrêtent avec un stock d'armes, d'explosifs ou que sais je encore ; hop, c'est bon)

    Le problème c'est que le terrorisme n'est pas l'objectif principal.

    On pourrait imaginer que tu t'en prends à un ou des dirigeants de grosses boites, par ce qu'ils sont scilons et que leurs méthodes de management s'en inspirent de la scilonerie et hop c'est toi qui est fliqué et emmerdé motif ; l'économiiiiiie !

    C'est de plus en plus le bordel, même les pro ne s'y retrouvent plus :
    http://moreas.blog.lemonde.fr/2015/07/19/terrorisme-une-interpretation-a-geometrie-variable/

    L'auteur en connait un bout sur la question.
    De plus le terrorisme n'est pas le seul objectif de cette loi ; ne pas oublier !

    Il va falloir se mettre à crypter, pour ceux qui ne s'y sont jamais essayé.
    En prévision des inévitables dérives à venir
    Ne serait-ce que lorsque des gros beaufs hobereaux little brother (ou des officines c'est sim-sim) auront accès aux imsi catcher
    C'était déjà le cas avec les scans, je l'ai déjà dit.
  29. En lien avec ton article qui évoque l'incendie de raffinerie, je me posais la question d'un exercice qui aurait capoté.

    Je pense du coup dans le même genre que les agriculteurs de mon coin qui ont des plaintes classées sans suite pour des champs saccagés par des atterrissages d'avion. Pareil le mot de "malveillance" tourne dans ce cas là. Il y a quelques crêmeries dans le sud...
  30. Roger.Guy Member

  31. http://www.20minutes.fr/societe/1711811-20151019-projet-loi-numerique-francais-veulent-refusent
    Oups, j'étais pas au courant ! :D
  32. Combien de personnes réelles ont voté sur ce truc ? Combien étaient au courant ?
  33. Roger.Guy Member

    Ça n'a pas grand chose à voir avec la loi sur le renseignement, par contre ça a donné lieu à des déclarations épiques.
    On rigole bien.

    Tout ce petit monde twitt comme des salopes, par contre pour le reste, ça pige que dalle.
    J'ai tiré un trait définitif sur ce petit monde depuis longtemps.
    Notamment pendant la période Fleur Pellerin au numérique et son cabinet fantôme qui travaillait à contre courant de la ministre de la culture (Filippetti) de l'époque.
    Des boloss, façon bobo parisien à la sauce gauche neuneux ; ils avaient déclaré que s'opposer aux business des données personnelles s'était être contre la France.
    Aujourd'hui ils essaient de rectifier.

    Vivement qu'il dégagent dans les oubliettes de l'histoire.
    Après il ne restera qu'à oeuvrer à la disparition définitive du PS ; cette tumeur qui a phagocité toute ce qui était vivant autour d'elle.

    Édit
    Sinon, ça à l'air intéressant et pertinent, donc ne sera pas suivi ...
    http://www.numerama.com/magazine/34...emblee-livre-une-feuille-de-route-ideale.html

    Notamment les propositions 25 (en ce qui nous concerne :) ) et 69 (en ce qui concerne le sujet du thread :) )
  34. John Duff Member

    147710 votes et 8501 contributions (la différence entre les deux ? je ne sais pas), 21330 participants (soit 0.00032% ou 1/3125° de la population).

    Perso, je n'étais pas au courant. Y'a eu des annonces à la télé ou la radio (je ne consomme aucune des deux) ?

    Joli site, ils ont bien fait d'embaucher des stagiaires fans de twitter bootstrap pour le coup.
  35. Roger.Guy Member

    Sinon, il y a un thread intitulé ; numérique, le gouvernement vous demande votre avis :) dans wwp.
    Probablement une galéjade sensée donner un vernis démocratique à un gouvernement qui n'a plus aucune légitimté ; surtout après la loi sur le renseignement (un patriote act à la Française) objet de ce thread, fallait faire un petit kekchose.
  36. Roger.Guy Member

    Tout ceci étant dit ; je ne vais pas aller manifester avec des neuneux pour demander la démission, destitution ou je ne sais quoi de je ne sais qui, le 14 juillet ou un autre jour.
    J'ai juste exprimé mes désaccords, vu que je ne suis pas expert, ça vaut ce que ça vaut et je n'en démordrai pas.
    Par contre dans mon monde, à la différence des pré-cités, si règlement de compte il y a, ça se passe dans les urnes.
    Ceux qui envisageraient de passer par la rue pour renverser je ne sais quoi, s'exposeraient à de graves déconvenues.
  37. Roger.Guy Member

    A vérifier.
    cf. : http://www.lopinion.fr/blog/secret-...sont-espionnees-services-renseignement-117042

    cf. : http://www.lopinion.fr/edition/poli...sont-espionnees-services-renseignement-116464
    C'est bien ! (c'est le minimum en fait)
    Pareil, à vérifier.
  38. Roger.Guy Member

    j'en ai déjà parlé du type, en précisant que je n'arrivais pas à retrouver.
    Ayé ! :)
    https://ahprojects.com/projects/cv-dazzle/
    L'intérêt de tout cela ?
    Niquer les appli de reconnaissance faciale.

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins