Customize

Pendant ce temps là en grèce...on torture les gens

Discussion in 'Anonymous Pour la Liberté d'Expression' started by Nano-Nymous, Apr 18, 2013.

  1. Nano-Nymous Member

    « Agressions, viols, bastonnades, usage de Taser, brûlures de cigarettes, humiliations, prélèvements génétiques obligatoires, même enlèvements d’élèves »… telles sont les méthodes de la police grecque, un pays membre de l'Union européenne... Appel à la solidarité du Comité contre la torture et l'arbitraire de la police en Grèce.

    En février dernier, quatre militants anarchistes suspectés d'avoir braqué une banque sont arrêtés et torturés par la police. Celle-ci publie ensuite des photos retouchées des quatre inculpés parce que, selon le ministre de l'Ordre public, « il avait fallu retoucher les photos pour que les détenus soient reconnaissables »...

    Dans une lettre ouverte, Pantelia Vergopoulou, la mère d'une des victimes, Andreas-Dimitris Bourzoukos, dénonce sans équivoque les sévices subis par son fils et ses trois compagnons : « Le mécanisme de poursuite en Grèce reste la torture liée aux standards de la prison de Guantanamo. Mon fils, comme les trois autres arrêtés, n’a pas était traité, comme tout autre accusé, d’offenses criminelles au code, mais avec une haine toute particulière parce qu’il est un anarchiste. Au même moment, leurs bourreaux se cachent derrière des cagoules et restent intouchables. »

    C'est pour s'opposer à une série d'évènements alarmants comme celui-ci que s'est constitué récemment le Comité contre la torture et l'arbitraire de la police en Grèce. Il est composé de plusieurs organisations de défense des droits, telles que la Ligue des droits de l’Homme (Grèce), le Comité pour les droits des détenu-e-s, le Réseaux pour les droits politiques et sociaux, Médecins du Monde, Act-up et bien d’autres, ainsi que de nombreux citoyen-e-s.

    Le Comité lance une pétition (ci-après) pour dénoncer les violences policières perpétrées dans la rue, les commissariats, les prisons, les centres de rétention, et il se donne comme objectif d’enregistrer, d’intervenir sur place et de rendre public tout acte arbitraire et de torture de la part de la police grecque. Une première conférence de presse est prévue pour le 9 avril ; elle sera l’occasion d’annoncer publiquement la constitution du comité et de présenter la liste de signataires. Le Comité grecque contre la torture compte sur notre soutien. Texte de l'appel :

    http://www.ipetitions.com/petition/stop-police-torture/(à noter que le site ipetitions.com propose de faire une donation après avoir signé la pétition. Celle-ci est bien signée même si vous ne faites pas de donation), ou par courriel : nopolicetorture@gmail.com

    (............)

    Les corps torturés, abusés, humiliés varient à chaque fois : manifestants, immigrés, détenus, personnes prostituées, même mineurs ; dans la rue, en salle de détention ou en centres de rétention. Les mains cependant, sont toujours les mêmes : celles de la police. La plupart de ces affaires ne sont pas officiellement dénoncées, ou un semblant d’enquête est mené laissant les responsables impunis. Mais qui peut encore croire que ces mésactions sont des événements marginaux ?

    Pas même le ministère de l’Intérieur, qui n’a pas hésité à publier les photos des 4 anarchistes arrêtés à Kozani le 1er février, sur lesquelles trois d’entre eux sont défigurés suite aux violences subies. Après une enquête réalisée en interne, le ministère déclare officiellement que la violence exercée par la police était « légitime et nécessaire ».

    Source : http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-pierre-anselme/020413/en-grece-la-police-torture

    j'ai coupé le texte car il etait trop long en tout cas ca fait flipper quand meme une police comme au bon vieux temps de la dictature des colonels et ça par un pays de l'union européene.....

    rapport avec Anonymous .... heuh la violence policiere comme outils de terreur sur une ile censée etre le berceau de la democratie....

    je poste pas beaucoup sur le forum mais j'estime que c'est sufisamment dégeulasse pour etre dénoncé

    heureusement cela fait longtemps que j'ai déja perdu foi en l'humanité :(
  2. Trolldoys Member

    C'est censé être incompatible avec les conditions d'admission à l'union européenne ça non?
    En même temps en France on s'en fout, on est trop occupé par le mariage gay et les patrons du FMi qui vont se succéder devant les tribunaux.
    • Like Like x 1
  3. Trolldoys Member

    vu de l'intérieur voici une réponse apportée pas une amie grecque

    en clair et du point de vue d'une personne, il s'agit d'actes isolés
  4. genoramix Member

    mon ex est grecque, du coup j'ai passé pas mal de temps à Athènes en 2009-10. LEs flics grecs sont corrompus, mal payés, et apparemment assez cons pour se filmer quand ils procèdent à des tortures(une vidéo sur YT montre 2 pakistanais/indiens entourés de 3 flics, dont 1 qui filme. Les 2 keufs avaient des gros batons, et obligeaient les 2 suspects à se taper sur la g... si ils voulaient pas se prendre des coups de batons.

    Mais je pense que la situation est bien pire dans d'autres pays.(Russie, Ukraine p.ex)

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins