Customize

La fin d'Internet est en marche

Discussion in 'Anonymous Pour la Liberté d'Expression' started by anon_jpr, Jul 19, 2011.

  1. Vigdis Member

  2. vfv Member

    Je m'en fiche quand même.
  3. Vigdis Member

    Tu veux nous montrer que tu es stupide ?
    Va te documenter sur hadopi au lieu de dire "lol i survaiye ke lé bep (lol dayeure chui en bep lol) mé jèm pa lé bep lol jmonfou lol".
  4. vfv Member

    Laul. On en reparlera quand je reçeverai des avertissements par la Loi. Tout mon entourage et moi on télécharge comme des gros porcs et on a jamais reçu d'avertissements. Bien sûr, ça peut toujours arriver, mais on n'en est pas là...
  5. LeJoker Member

    lol et ultra lol comme quoi la culture ce n'est pas forcement ce qui est best seller.

    Donc si j'ai bien compris, Frederic mitterand considère que la culture c'est twilight et non Lautréamont, la musique ce n'est pas Mozart mais Tokyo merdique , justin bibeurre Black Hail Pise et le cinéma ce n'est pas Merhige mais Uwe Boll.

    Chapeau le gouvernement.

    par contre vfv ... vérifie les dates...
    • Like Like x 3
  6. Skip Member

    T'aime pas Twilight, Justin Bieber et Bienvenue chez le ch'tis ? :eek:
    Plus sérieusement, j'approuve :)
  7. vfv Member

  8. LeJoker Member

    Parce que économiquement les préférences des gens changent, on ne va pas stagner sur les même choses. Ils essaient de taper sur les plus grosses ventes actuelles ... ils vont pas mettre le paquet sur des films qui ont 10 ans, il y aura de la surveillance mais bon tout le monde aime ce qui a maintenant (c'est à dire souvent les trucs (et à 98%) de mauvais gout et d'intérêt intellectuel 0) par exemple Twilight qui fait un carton (putain ...). Si jamais il n'y a aucun renouvellement mais comment tu veux que la loi soit d'actu ... en gros ils regardent les ventes et mettent le paquet sur ce qui est gros (et je gueule au Fail), d'où les sondages des consommateurs dont les thèmes sont les attentes. Quand tu auras le film sur Steve Jobs qui sortira, et ben les mecs vont mettre le paquet sur les films, dès les premières minutes de projo parce, que Le livre a fait un succès et donc Steve Jobs fait vendre donc la nécessité de surveiller ce produit est nécessaire pour choper les pirates ... en gros ce qu'il ne savent pas faire quoi. J'ai toujours télécharger comme un porc, et je continuerai, et c'est pas une pub avec une pute polonaise/austro-hongroise qui chante de la musique de merde en faisant une teuf partouse de merde dans sa baraque de bourge qui va me freiner dans mon élan avec une prise de conscience moraliste (télécharger c'est mal), faut arrêter de faire croire que la musique c'est qu'une histoire de teuf et que les français vivent dans des baraque de 400km² avec jacousi et co, ça coute trop cher je préfère vivre de Molière, de Rimbaud de baudelaire, de Punsih yourself, de Ghost, de Skinny que de resembler à un prototype de la société couillon fan de Lorrie Black eyes pute et co (je m'attaque à la pub Hadopie) .
  9. vfv Member

    Toute façon, je m'en bas la chatte, je télécharge en général que des trucs introuvables, des petits films et groupes d'il y a 20 ans ou 30 ans qui n'existent plus, etc. Quant à ceux qui disent que pour les jeunes artistes, ça nuit à la production, je dirai juste que j'ai pas envie de débourser 5, 10 ou 15 balles, voire plus, pour un dvd ou cd dont je sais pas si ce sera de la merde ou pas. Je télécharge, et (rarement) après j'achète. Il faut savoir vivre avec son temps... l'art devrait circuler librement.
  10. LeJoker Member

    Tout n'est pas art ;), c'est plutôt de la culture.
    Et puis je télécharge comme un porc mais d'un côté c'est du test, je tiens pas à me faire avoir dès que je l'achèterai, c'est des raisons économiques.
    • Like Like x 2
  11. Anon Gin Member

    +1
  12. Vigdis Member

    Maintenant on parle de l'industrie musicale ...
  13. Anon Gin Member

    C'est juste un vieil argument commercial - d'une poignée de majors - pour baratiner les chanteurs/chanteuses pour leurs faire croire qu'en indé ils vendront jamais.
    Le pire c'est que ça marche. Sont bon vendeurs ses producteurs quand même!
    • Like Like x 1
  14. Vigdis Member

    Il en va de leurs survies :D
  15. Thierry L Member

    vi !
  16. Je pense encore que c'est Gilbert qui a raison avec sa phrase qui roxxxe du poney.
    • Like Like x 1
  17. Thierry L Member

    • Like Like x 1
  18. Thierry L Member

    cf. : http://reflets.info/quand-lindustri...nvisage-de-nous-interdire-de-choisir-nos-dns/
    Quand l’industrie du divertissement envisage de nous interdire de choisir nos DNS

    C’est le séisme du moment : plusieurs syndicats des industries du divertissement audiovisuel (oui autant commencer par détendre l’atmosphère en utilisant un oxymore), ont assigné en référé les plus importants FAI français ainsi que quelques moteurs de recherche américains pour la plupart à faire cesser cet outrage qu’est la galaxie des Allochose permettant le téléchargement ou le streaming de films et séries sans se soucier du droit d’auteur – si vous ne le saviez pas, remerciez les pour la pub !
    Plus que la question du droit d’auteur en lui-même, maintes fois débattu ici comme ailleurs, il est intéressant de regarder ce qui est envisagé, et pourquoi.
    L’ensemble du document ne pèse pas moins de 110 pages dont la plupart a fuité sur le site PCInpact et sa lecture est extrêmement instructive sur ce qui nous attend d’un point de vue lobbyisme par ces « industries » dans les prochaines années, et particulièrement sur les mesures techniques envisagées.
    Mais revenons quelques pages plus tôt de ce document à la lecture si agréable : l’ensemble de la problématique vient de l’impossibilité de retrouver le ou les responsable(s) desdits sites, et de l’assigner par conséquent en justice… Plutôt que de chercher, et même si l’auteur de l’assignation semble suffisamment sûr de ladite identité pour la livrer en pâture au TGI en point 75, autant envisager de suite la censure !
    Et il faudra ensuite se farder plusieurs dizaines de pages de blabla juridique pour arriver aux solutions techniques envisagées – et là c’est la douche froide…
    Tout cela est décrit site par site aux points 242 à 277 et précédemment au point 238 – c’est notamment au point 257 que l’ami Bluetouff nous signalait la mention de Telecomix dans les problèmes à résoudre relatifs aux sites miroirs…
    La solution envisagée dans un premier temps (au point 238 et juste après avoir expliqué l’échec cuisant qu’est l’Arjel), le DPI, est finalement temporairement écartée aux points 242 à 277 , qui visent à mettre en place une combinaison de trois mesures : le blocage IP avec un certain nombre de garanties mais restant insuffisant, le blocage DNS avec une petite surprise, et le dé-référencement des moteurs de recherche avec une pleine et entière collaboration de l’ami Google qui n’a même pas attendu l’assignation en référé pour s’exécuter.
    • Sur le blocage IP : le processus proposé intègre deux nouveautés : la surveillance des IP bloquées à intervalle régulier pour se prémunir d’effets de bord et la possibilité de faire bloquer des IP correspondant à un site déjà censuré de façon rapide et donc plus efficace… Sauf que même avec ces deux solutions fonctionnant à leur optimalité, il faut moins de quelques heures pour basculer un site d’une IP à une autre… Un site bénéficiant d’un pool d’adresses IP suffisamment grand contournera cela sans aucun souci.
    • Sur le blocage DNS : il suffit bien entendu d’accéder à l’adresse IP de façon directe pour contourner ce problème ou même mieux, de changer de service de résolution de DNS… Du coup l’auteur de l’assignation se pose la question de la possibilité d’interdire cette pratique !
    Aux points 242 (alloshowtv), 246 (allomovies), 250 (alloshare) et 254 (allomovies) est rédigé l’alinéa suivant :« Dans l’hypothèse où le contournement de la mesure de blocage DNS ne pourrait pas – pour des motifs juridiques – être neutralisée par une interdiction de l’usage par les abonnés d’un service (empêchant les utilisateurs de changer les adresses IP DNS fournies dans le cadre de l’abonnement souscrit auprès de leur FAI pour leur substituer par exemple des services tels que OpenDNS, Google DNS etc…), une mesure complémentaire d’un autre ordre paraît s’imposer visant à déréférencer le nom de domaine sur les principaux moteurs de recherches opérant sur le territoire français »
    Vous avez bien lu : faute de pouvoir, pour le moment (parce que l’on y travaille) interdire aux gens de jouir du choix de leur service de résolution de DNS on va être obligé de déréférencer… Au-delà du fait que cela n’a rien à voir avec la choucroute, ce point est particulièrement inquiétant s’il devait devenir l’un des chevaux de bataille de ces industries.
    Mais on peut aller plus loin !
    Puisque le but est le contrôle de ces foutus DNS qui nous empoisonnent la censure, pourquoi ne pas carrément les centraliser au ministère de l’intérieur – ça apportera une solution à la LOPPSI et enlèvera cette charge aux FAI… Et même comme cela on ne sera jamais sûr de réagir suffisamment tôt pour que cesse ce méchant piratage (je ne parle plus du cas Allochose) alors autant se passer d’un juge, on l’a fait pour la LOPPSI ; et les agent assermentés de l’ALPA et de TMG sont tellement compétents qu’on peut leur faire confiance aveuglément, l’assermentation après tout fut inventée pour ça : un coup de tampon sur un document = confiance aveugle.
    Et puis une fois que l’on a mis ça en place et constaté un nouveau recul de 35% du piratage on pourra s’attaquer à tous ces foutus miroirs qui n’auront pas manqué de pulluler et envisager sérieusement le DPI, ultime recours évoqué à demi-mot au point 277 précisant :
    « Il faut considérer ces mesures techniques comme un pas de plus dans la lutte contre la contrefaçon sur Internet. Il devra sans doute y en avoir d’autres, que nous ne pouvons pas encore imaginer [ndlr : #feaaaar], parce que nous ne connaissons pas la réaction qu’auront les délinquants. »
    On n’est pas sortis de la berge !

    ___________________________________________________________________________________________________________________________
    cf. : http://reflets.info/tmglol-un-dns-pour-les-ddosser-tous/
    #TMGLOL : un DNS pour les DDoSser tous


    3 décembre 2011 Par bluetouff
    Çaaaaa vaaa être tout noiiiiiiir !!! ... (TA GUEULE !)

    On n’en finit de plus de se bidonner à lecture de l’assignation des fournisseurs d’accès Internet par TMG. Paul da Silva nous expliquait ici un scénario très drôle dans lequel les internautes français ne pourraient plus choisir leur serveur de résolution de noms de domaines (DNS). Cette perspective, un véritable scénario catastrophe, pourrait cependant marquer un épisode très comique de la guerre des internets de France.
    Les DNS sont un service notoirement faillible d’Internet car ils sont un point de centralisation. Le problème n’est pas récent et les besoins en terme de résilience ne trouvent en fait de solution viable que dans une architecture en core plus distribuée qu’elle ne l’est aujourd’hui (basée sur des technologies noSQL comme Cassandra, ou le protocole peer to peer Bit Torrent par exemple) qui forgera certainement tôt ou tard les nouvelles fondations de ce service, nécessaire pour faire pointer un nom de domaine, simple à retenir, sur une suite de numéros (une adresse ip) que personne ne retiendrait. Mais les ayants-droit ont leur vision à eux de l’Internet « kimarchebien »®, celle-ci consiste à empêcher les internautes de choisir d’autres DNS, comme ceux de Telecomix par exemple, que ceux qui leur sont assignés par leur fournisseur d’accès Internet. De cette manière, le gros du trafic Internet français pourrait être exclusivement dirigé par une poignée de serveurs DNS, ceux de vos fournisseurs d’accès.
    Là où la bonne pratique sécuritaire en matière de DNS tend vers une architecture distribuée pour permettre une continuité de service optimale et supprimer tout point de concentration sujet à des attaques (cache poisoning, dénis de service, j’en passe et des meilleures), nos experts de l’industrie des moines copistes de DVD préconisent donc une concentration, c’est intéressant, mais… suicidaire, et ce ne sont pas les exemples qui manquent!
    Reflets préconise donc aux ayants droit d’aller au bout de leur connerie, et de faire octroyer par décision de justice, le droit à TMG (un acteur français reconnu de la sécurité et de la manipulation de données personnelles) d’opérer les seuls et uniques « DNS de France », ce qui fait qu’ainsi il leur sera plus facile de censurer tel ou tel site web en bloquant son nom de domaine… et il nous sera aussi plus facile d’éteindre tout les internets de France.
    Suivant …
    __________________________________________________________________________________________________________________________
    • Like Like x 1
  19. Thierry L Member

    SUITE

    cf. : http://reflets.info/dis-donc-droite-decomplexee-tu-crois-pas-que-tu-pousses-le-bouchon-un-peu-loin/
    Dis donc « droite décomplexée », tu crois pas que tu pousses le bouchon un peu loin ?

    Un lecteur réagissait à l’article de Bluetouff sur les « DNS de France » qui seront bientôt opérés par les ayants-droit. Voici ce qu’il disait :

    Bilouse on 3 décembre 2011 at 23 h 13 min
    Admettons qu’ils trouvent matière à mettre en place leur fantasme sécuritaire.
    Il est évident que nous pourrons les considérer comme les complices, comme ceux qui ont permis la mise en place d’une dictature en France ?
    Dit comme ça, ça fait toujours rigoler, mais m’est avis qu’on n’en a jamais été aussi près.
    C’est un commentaire assez intéressant. Il faut toujours, à mon sens, observer les événements en les replaçant dans un contexte historique large. Sans quoi, on ne peut les analyser correctement.
    Oui, Bilouse, on n’en a jamais été aussi près. Et justement, le rythme risque de s’accélérer. Pourquoi ? Il vous faut lire et relire un million de fois le Livre de la voie et de la vertu de Lao Tseu. Tout y est expliqué par un auteur dont on ne sait même pas s’il a existé mais dont l’oeuvre date de plus de 500 ans avant Jésus Christ. Étonnant, non ?
    cyclopede.jpg
    Faisons simple… Plus deux forces s’opposent, plus la pression entre les deux origines de la force en question va croître. Pour un résultat nul. Sauf à penser que l’une des forces prendra le pas sur l’autre. Par ailleurs, toute action entraîne une réaction.
    Bref. Revenons en arrière. Il y a cinq ans, Nicolas Sarkozy était élu par 53% des votants à la présidence de la République. Il avait annoncé qu’il se retirerait dans un monastère pour prendre la mesure du poste qui lui était confié. Que fit-il ? Il prit des vacances sur le yacht d’un industriel de ses amis. Et quand tout le monde se demandait s’il était bien raisonnable qu’un président se plaçât dans une position où il serait redevable vis-à-vis d’un industriel ayant des relations commerciales avec l’Etat, il répondit : je ne vais pas m’excuser. Pourquoi ? Parce qu’il avait annoncé la couleur. Il était l’emblème d’une « droite décomplexée ». Lisez ces articles de l’époque :
    La « droite décomplexée » se lâche. C’est sa nature. Elle fait ce que bon lui semble et ne tient compte d’aucun avis. Elle a la science infuse.
    Du coup, voyez-vous, Nicolas Sarkozy s’est lâché toutes ces années. Il a détricoté le droit du travail, mis en pièces les acquis nés d’un programme commun déployé juste après la guerre par toutes les tendances politiques du pays. L’inverse, donc. C’était de la concertation, la recherche du bien commun…
    Il a mis à mal la voix de la France dans le monde. On peut citer les journaux -très sérieux- comme El Pais qui le qualifiaient tout simplement de « fou ». Cet épisode a culminé avec Michèle Alliot-Marie qui proposait l’aide des troupes anti-émeutes de la France à Ben Ali.
    On notera aussi une sorte de dédoublement de la personnalité ou d’effet girouette intriguant lorsqu’il vend à Kadhafi tous les outils nécessaires pour surveiller, arrêter et probablement torturer les opposants, puis lorsqu’il décide d’envoyer les troupes pour chasser le très méchant Kadhafi du pouvoir et soutenir ainsi les opposants qu’il avait aidé à faire arrêter quelques mois plus tôt.
    Décomplexé. Je fais ce que je veux, et même le contraire. Et surtout, si vous n’êtes pas contents, ben… cassez vous pov’ cons…
    Bref.
    A force de faire ce qu’il voulait, et ce que voulaient ses amis, il a détruit le contrat social qui nous unit. Et ça, c’est un souci. Parce que s’il n’y a plus de contrat social, il va y avoir une sorte de rébellion contre le pouvoir en place qui persiste à écraser les classes sociales se trouvant « en dessous » de lui.

    Isaac Newton, ce visionnaire…


    Toute action entraînant une réaction, le cercle vicieux de la confrontation va dégénérer. Le pouvoir pousse le reste de la société à s’énerver. Prenant alors peur, il tente d’appliquer un ordre plus dur. Pour « calmer » la société énervée. Plus de surveillance, plus de lois sécuritaires, plus de paupérisation des populations… Et de l’autre côté, toute force imprimée générant, généralement, une force identique, la population va s’énerver encore plus. Le pouvoir va se radicaliser un peu plus. Jusqu’où ? La question rejoint le commentaire de Bilouse. Le pouvoir peut mettre en place une dictature (elle peut prendre de nombreuses formes). Et le peuple se libèrera de cette dictature un jour ou l’autre. voilà qui nous ramène à Lao Tseu, qui disait assez finement que dans l’univers, tout est rond. Bref, que la roue tourne toujours. Et tout ce qui monte finira par redescendre. Un concept étoffé plus tard par Isaac Newton…
    Ceux qui ont beaucoup à perdre sont ceux qui développeront le plus de « force » contre la population. Et plus ils se sentiront menacés, plus ils tenteront de se goinfrer.
    Avez-vous noté la montée de contre-pouvoirs, comme le mouvement des Anonymous, les #OccupyThePlanet, etc. ? Ils sont le fruit d’une « oppression ». Un cycle. Une roue qui tourne. Relisez les papiers Yovan Menkevik. Depuis des années, on se lâche dans la dérégulation, celle qui permet de faire de juteux bénéfices. Et dans un jeu à somme nulle, quand quelqu’un gagne, c’est que quelqu’un perd…
    Ceux qui ont beaucoup perdu en ont un peu marre. Et ils le disent haut et fort. Ceux qui ont gagné prennent peur. Alors ils durcissent le ton aussi. Et ceux qui avaient déjà beaucoup, tentent de se gaver au maximum, pour tenter de faire des provisions. Au cas où… On ne sait jamais de quoi demain est fait. Je dois avoir une sorte de don de prémonition (je vais tenter de m’installer comme marabout, ça rapporte, il paraît) qui peut se vérifier lorsque, a posteriori, on relit ma prose du 16 novembre, donc bien avant l’affaire de l’assignation des ayants-droit.
    ___________________________________________________________________________________________________________________________
    • Like Like x 1
  20. xSunrise Member

    Je suis parfaitement d'accord avec toi. Je pense que M.Sarkozy a l'intention de pourrir l'Internet que nous connaissons aujourd'hui. Dans quelques années, nous n'aurons même plus le droit d'avoir une Box sans faire des papiers à la préfecture ...
    • Like Like x 2

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins