Customize

Fin de l’Internet illimité : ça se précise chez Orange

Discussion in 'Anonymous Pour la Liberté d'Expression' started by LeJoker, Oct 11, 2012.

  1. LeJoker Member

    Préparez-vous (un peu plus) à oublier l’Internet illimité à la maison.
    Selon La Lettre A du 12 octobre, Orange « prépare activement des offres de débits différenciés ». Derrière ce jargon vaguement technique se cache un changement fondamental : Orange veut proposer des offres Internet différentes selon l’utilisation qui en est fait.
    Payer pour faire ce que vous voulez

    Concrètement, cela pourra prendre la forme de formules d’abonnements Internet « à tiroir » : un forfait peu cher pour l’accès aux moteurs de recherche et à Facebook. Pour quelques euros de plus, l’accès à YouTube à un débit préférentiel. Rajoutez quelques billets, et vous aurez le droit d’utiliser Skype ou d’utiliser des logiciels de téléchargement.
    On est, en un mot, un peu plus proche de la fin de l’Internet illimité tel qu’on le connaît depuis une dizaine d’années. A l’été 2011, le site Owni publiait déjà un document qui montrait que trois grands opérateurs (Orange, Bouygues et SFR) travaillaient sur une telle limitation.
    A l’époque, le porte-parole d’Orange avait confirmé travailler sur « des seuils » sur « certains forfaits ».
    Une dose de surveillance

    Plus surprenant encore : pour ce faire, Orange a fait appel, toujours selon La Lettre A, a la technologie dite du « Deep packet inspection » (ou DPI), indispensable pour mettre en place des offres différenciées. Son principe est simple (et très intrusif) : inspecter les connexions Internet pour en déterminer leurs contenus. Tellement pratique que même les dictatures y ont recours.
    Justement. Orange s’est pour ce faire adjoint les services de Qosmos. Un fleuron de l’industrie française, qui est accusé par des ONG d’avoir vendu des technologies de surveillance à un certain Bachar el-Assad.
    La Cnil est dans la boucle

    Plus étonnant encore, toujours selon La Lettre A : Orange aurait mené des tests (avec Alcatel-Lucent) en concertation avec la Cnil, l’organisme censé défendre la vie privée sur les réseaux. Ces tests ont été menés sur un panel de clients pour « mieux cerner la consommation réelle et trouver des axes de différenciation des services ».
    Nous avons tenté de joindre Orange, la Cnil et l’entreprise Qosmos ce jeudi après-midi. Nous mettrons à jour cet article dès qu’ils auront répondu à nos questions.


    http://www.rue89.com/2012/10/11/fin-de-linternet-illimite-ca-se-precise-chez-orange-236102
    • Like Like x 7
  2. Abriel Member

    On est pourtant pas en avril...

    Faut qu'il arrete de fumé ces gens la !
  3. [x]Patatteuh Member

    Voila un bon bout de temps que j'entend cette histoire... Je ne sais pas ou cela en est mais sa sa arrive je ne vais pas rester sans rien faire. Merci du partage.
    • Agree Agree x 2
    • Like Like x 1
  4. Nano-Nymous Member

    faut être positif ça fera des emplois en France :D
    qui abrite des sociétés très efficace dans la surveillance et la répression des activistes (on peut citer qosmos pour bachar mais aussi Amesys pour un certain kadafi ou ethiopian telecom fillale de france telecom au soudan
    pour une fois que on est reconnus dans une technologie :D
  5. Anon_Guy Member

    Au moins, si t'es chez free, t'as tout compris :)
    • Agree Agree x 2
  6. tu me diras , si Free s'y met aussi , ils peuvent changer de nom...
  7. L1sAZE Member

    DeeP FREE ?
  8. Anon_Guy Member

    deep free chicken...
  9. Anonymous Member

  10. L1sAZE Member

    MAJ :
    [MÀJ] FIN DE L’INTERNET ILLIMITÉ : C’EST REPARTI

    LE 11 OCTOBRE 2012 ANDRÉA FRADIN
    Orange aurait-il menti ? Selon la Lettre A, reprise par Rue89, l'opérateur abandonnerait bel et bien l'Internet illimité, comme nous l'annoncions il y a 1 an. Avec l'aide d'un certain Qosmos, suspecté d'avoir aidé Bachar al Assad à surveiller sa population sur Internet.
    richard-e1316588454374.jpg

    90.jpg
    LA FIN DE L’INTERNET ILLIMITÉ

    Des opérateurs veulent mettre un terme aux forfaits Internet illimités dans les foyers français. Un document de la ...
    Mise à jour (19h34) : Lettre A maintient
    Une guerre de position s’engage. Contacté par Owni suite à l’appel d’Orange, Grégoire Pinson, rédacteur en chef de la lettre d’information à l’origine du papier en cause, maintient. “Je ne comprends pas où il y a pu avoir malentendu”, regrette-t-il.
    Il explique avoir contacté les équipes d’Orange afin d’aborder avec elles un éventuel projet de mise en place “de forfaits différenciés selon les usages des internautes”. L’opérateur aurait d’abord confirmé travailler sur ces offres, avant “de parler de lui-même de DPI.” Le journaliste aurait alors demandé la provenance de cette technologie, le FAI évoquant Qosmos, avant de citer l’expérience du fameux panel “Orange Préférences”.

    Mise à jour (18h50) : un “amalgame”
    Suite à nos sollicitations, Orange nous a indiqué avoir été victime d’un “amalgame important”.Lettre A aurait confondu la mise en place l’été dernier d’une étude marketing intitulée “Orange préférences”, utilisant effectivement la technologie DPI et placée sous le contrôle de la Cnil, avec le projet d’instauration d’offres Internet différenciées. “Nous n’avons aucun projet de commercialiser des offres différenciées, encore moins en utilisant une technologie DPI”, indique le service presse.

    Aujourd’hui terminé, le panel en question était sur la base d’un volontariat. Alain Bazot, le président de l’UFC-Que Choisir, s’était néanmoins étonné de cette pratique, qui revenait selon lui “à surveiller votre navigation Internet à la trace pour connaître vos centres d’intérêt et ne vous proposer que la publicité qui vous intéresse.” Il concluait alors : “entre cette nouvelle méthode optionnelle et la clause générale dénoncée, la frontière est mince et Orange semble nager en eaux troubles… A vouloir se plonger dans les flux, Orange risque bien de boire la tasse !”
    Interrogé sur son utilisation de la technologie, Orange nous assure “ne faire plus aucune utilisation de la technologie DPI” sur sa clientèle.
    Juré, promis, craché : ils ne toucheraient pas à l’Internet illimité ! En tout cas, c’est ce que les opérateurs français s’étaient évertués à faire croire il y a un an, suite à la publication d’un article sur Owni, révélant la volonté de quelques uns à limiter les abonnements Internet.
    La Lettre A en date du 12 octobre, reprise par Rue89, indique que l’opérateur historique n’a pas tenu ses promesses. Orange préparait “activement des offres de débits différenciés”, avec l’aide de l’équipementier… Qosmos ! L’entreprise française suspectée d’avoir permis à Bachar al Assad de surveiller sa population. Et de la fameuse technologie de DPI, permettant de fouiner dans les flux Internet des internautes. Pratique pour surveiller massivement une population donc, ou pour mettre en place, comme ici, un système de forfaits différenciés en fonction des usages. Imaginez : un abonnement allégé pour aller sur Facebook et consulter ses mails, un autre plus coûteux pour faire du streaming et pourquoi pas encore un autre pour passer des coups de fil sur Skype ?
    Si le scénario semble surréaliste dans un pays comme le nôtre, où l’abonnement Internet illimité a été démocratisé avec l’arrivée de Free en en 2002, il est bel et bien réel dans d’autres pays.Ainsi en Grande-Bretagne ou bien encore aux États-Unis. Ce pays dont le modèle de télécommunications faisant tant rêver, à l’époque, le porte-parole d’Orange qui s’exclamait :
    Les tarifs américains, c’est le rêve de tous les opérateurs !
    Le processus serait déjà bien entamé. Selon Rue89, la La Lettre A évoquerait même l’existence de tests, menés de concert par Orange, Alcatel-Lucent et la Cnil, afin d’identifier les usages des internautes et de “trouver des axes de différenciation des services”. A suivre…
    Loltoshop maison sur une photo de Guillaume Paumier

    http://owni.fr/2012/10/11/fin-de-li...dium=email&utm_campaign=Feed: Owni (Owni)
    • Like Like x 1
  11. Azote Member

    Je dois être sacrément optimiste mais Free, rend vraiment service pour le service.
    Du coup, si certains opérateurs ont des prix de dingues pour de l’utilisation limitée, deux choix :
    - Free garde son illimité et tout le monde finira chez Free
    - Free aura aussi des forfaits de débit différencié et c'est une nouvelle boite qui se créera avec pour objectif de vendre de l'illimité.
    • Agree Agree x 2
  12. LeJoker Member

    Je pense que Free devrait s'adapter à ce nouveau mode. Il devrait brider son prix de conso, par exemple, on garde le forfait actuel (29.99 sans options box etc), mais si t'as une conso du net/téléphone/télé, au bout du mois, qui est inférieure à un certain débit, le prix serait inférieur au prix fixé, du genre un 15€ prix du forfait mobile.
    Ca serait plus envisageable pour s'opposer à cet oligarchie de voleurs.
    • Like Like x 2
    • Agree Agree x 2
  13. anonyme404 Member

    [IMG]

    il parait qu'elle entendait des voix, elle avait l'wifi-ne ...
    • Funny Funny x 6
  14. Marx Member


    Bon ça pue c't'histoire là.
    Vous pensez que ça va aboutir VRAIMENT ?
  15. grincheux Member

    Tous des encnilés ;-)

    J'ai du mal à y croire. Il me semble qu'on en parle depuis que le haut débit est accessible au grand public, c'est à dire depuis quelques années et au contraire les prix baissent de plus en plus.
  16. L1sAZE Member

    ils s'en remettent pas d'avoir été obligé de baisser leurs tarifs à cause de free, c'est vraiment des merdes, aussi ils essayent le lobbying pour pouvoir refaire du 20 points de marge. Ca passera pas, source : moncul
  17. AlphaV Member

    J’espère vraiment que sa restera que des paroles et que sa passera JAMAIS ...
  18. Anonymous Member

    Pourquoi ? Combien de personnes n'en ont rien à foutre ? Tu les mets derrière un proxy qui bloque tout sauf les ports 80 et 443, combien vont s'en rendre compte ?
    Déjà rien que sur un forum où en théorie les mecs sont sensés (un minimum) aimer la techno, combien seraient vraiment impacté ?

    Et au final quoi ? Bah pas grand chose, car les mecs qui utilisent d'autres services savent comment outre passer les proxy et se font eux-mêmes leurs propres serveurs avec ce dont ils ont besoin.

    Et puis espérer ... voilà quoi. C'est pas parce que 10 gus espèrent dans leurs coins que rien ne sera mis en place qu'ils ne vont rien faire. C'est bien de vouloir faire changer les choses, les changer, c'est encore mieux.
    • Like Like x 1
    • Agree Agree x 1
  19. AlphaV Member


    Le changement c'est bien enfin sa reste a voir , on verra bien le résultat.
  20. Anonymous Member

    Le changement c'était en règle général. Là tu peux remplacer les "faire changer les choses" par "faire en sorte que ça ne change pas".
    Ce que je voulais dire, c'est agis au lieu d'espérer.
    Enfin, si tu veux vraiment ce que tu dis vouloir.
  21. AlphaV Member

    Sa marche, message compris.
    Agir au lieu d'espérer ;)
    • Like Like x 2

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins