Customize

[Culture] Contourner les tactiques de dissuasion de la police en manifestation

Discussion in 'Tutoriels' started by Menthe, Oct 9, 2013.

  1. Menthe Moderator

    /!\ Attention : Ce tutoriel concerne les confrontations très musclées/violentes avec les forces de l'ordre, en principe vous ne rencontrerez pas ce cas de figure lors d'une manifestation "normale".
    Le maître mot demeure "prudence". Ce tutoriel est diffusé pour sa valeur informative. /!\


    Tactiques de dissuasion de la police
    Souvent, la police use de techniques lors d'une manifestation quand elle veut mettre un terme et disperser les participants. Les policiers ont tendance à fonctionner en unités coordonnées, et à utiliser les tactiques suivantes :
    • démonstration de force pour intimider et effrayer les gens.
    • attaques surprises par les troupes cachées.
    • Encercler et isoler des foules entières - parfois en empêchant les gens d'entrer ou sortir.
    • Soit à partir du milieu ou d'un côté, les lignes de policiers vont forcer tout le monde sur le trottoir en essayant de créer des "spectateurs" et "acteurs" de la foule.
    • Bâtons / chevaux / attaques au gaz pour démoraliser les manifestants.
    • Haut-parleurs et grenades assourdissantes, pour désorienter la foule et semer la débâcle. Les charges en lignes pousseront lentement la foule dans les rues qu'ils veulent.
    • Surveillez les lignes de formation qui vous entourent, vous empêchant d'aller où vous voulez aller, et vous poussant vers l'endroit où ils veulent que vous alliez, la police formera une ligne serrée.
    • La police ne peut pas arrêter de grands groupes de personnes à moins d'avoir beaucoup de petites menottes en plastique.
    • La police n’utilisera pas de gaz lacrymogène à moins qu'ils aient leurs propres masques à gaz.
    Ils peuvent également tenter de diviser la foule en se déplaçant vers elle à son point le plus faible. Si vous voyez la police sur le point d'attaquer votre point faible, essayez de le renforcer rapidement.
    Lors de la dispersion des manifestants, ils peuvent essayer de les chasser comme du bétail vers certaines régions et à l'écart des autres zones. Votre groupe peut éviter ces dispersions en se fractionnant dans la foule. Cela peut être efficace si les policiers fonctionnent par petites unités et ne divisent pas le gros de la foule pour s'occuper des petits groupes en dehors de la foule.
    La police va souvent utiliser des équipes pour effectuer des arrestations surprise des individus qu'ils ont choisis au hasard dans la foule, ou qu’ils auront identifié comme des "leaders" ou "fauteurs de troubles". Les équipes d’interventions collaborent avec des agents infiltrés, et peuvent frapper à tout moment.
    Il est recommandé de constituer des blocs de personnes solidaires. Placez-vous entre la police et leur cible. Une fois que vous avez la personne à protéger entre vous, formez un bloc compact en liant vos bras et disparaissez dans la foule.
    Encerclez les véhicules de police contenant des personnes arrêtées, les empêchant ainsi de se déplacer. Les véhicules ne se déplacent pas très bien quand ils ont des pneus à plat, mais gardez à l'esprit que lorsque les pneus sont crevés ils peuvent être bruyants. (abimer délibérément un véhicule de police est interdit par la loi)
    Toujours être à l'affût pour savoir où sont vos amis, et être prêt à agir clairement et raisonnablement selon le moment.

    Déjouer la police
    Ne vous laissez pas intimider sur le trottoir.
    La police va vous pousser à marcher sur les trottoirs afin de fluidifier les manifestants et les diviser en petits groupes.
    La police se déplace lentement, donc déplacez-vous rapidement et dans un grand groupe serré. Courir de temps en temps, de manière coordonnée aidera à garder la police toujours derrière vous. Les déplacements dans les rues à sens unique sont plus complexes mais il est très difficile pour les groupes de policiers de suivre. Regardez vers l'extérieur de la foule ; Si quelqu'un pratique les premiers soins sur un tiers, faites barrage.
    Formez des barrages autour de tout ce que les policiers veulent neutraliser. (Bâtiments, matériel de sonorisation, etc.) S'asseoir est bon pour dissuader les forces de l’ordre d'appréhender quelqu’un, mais seulement si vous êtes en grand nombre. Attention aux policiers particulièrement violents, en particulier ceux qui emploient des gaz ou des balles en caoutchouc, être en première ligne peut s’avérer dangereux.
    Lancer est un acte défensif. Ne jetez rien inutilement –ça ne ferait que les provoquer et leur donner envie de vous frapper plus fort. Si vous voulez jeter des objets, faites le pour vous défendre, stratégiquement, et en masse - une pluie constante de débris va créer une "zone stérile" où la police ne voudra pas aller.
    Rappelez-vous : ne jetez pas pour attaquer ou pour blesser. Jetez vers l'avant puis disparaissez dans la masse de la foule.
    Les bombes lacrymogènes peuvent être renvoyées à coups de pied avant qu’elles n’éclatent dans la foule. Ne jamais les prendre à mains nues, elles sont chaudes et peuvent être dangereuses.
    Les barricades peuvent être plus compliquées à gérer qu’il n’y parait. C'est un inconvénient quand vous avez besoin de courir. Les meilleures barricades sont des mobiliers urbains déjà présents comme des boîtes à journaux, bennes tournées sur le côté, des matériaux de construction, éparpillés un peu partout.
    Un ou deux groupes peuvent soulever des petites voitures en stationnement, les déplacer pour faire des barrages sans les endommager (respect des biens et des personnes)
    Restez en mouvement, si la configuration change constamment la police ne peut pas suivre. Continuez à vous déplacer. Changez votre apparence. Prenez de nouvelles directions. Soyez imprévisibles !
    Méfiez-vous des provocateurs, y compris des policiers en civils. Ils infiltrent les manifestations et tentent d'empêcher les gens de marcher dans la rue ou de se livrer à de nombreuses formes de protestation. Ils portent parfois des brassards (généralement blanc aux USA) et rendent des comptes aux forces de l’ordre ou tentent même d'appréhender des manifestants directement.
    Soyez également vigilants avec les personnes qui tentent d'inciter à la violence contre les non-cibles évidentes. Ces personnes sont souvent des policiers ou employées par eux pour vous discréditer.

    Lutte contre la police
    Les policiers tenteront de mâter une foule tapageuse, elle va essayer d'intimider et disperser les foules à l'aide de matraques lors de charges en lignes, avec chevaux, véhicules, gaz, balles en caoutchouc et quelques arrestations violentes.
    Il est important de prévenir les premières lignes de la formation. Si la foule semble volatile, ils vont vous retenir et former leurs lignes à une certaine distance. Si la foule semble confuse et passive, il vous faudra se faufiler entre eux et reformer les lignes après.
    • Ne pas se tenir immobile. Toujours rester en mouvement
    • former des groupes uniformes
    • Déterminer où les policiers veulent aller et arrivez les premiers
    • Protéger vos voies d'évacuation en vous tenant debout en face de celles ci
    • Faire en sorte de placer les curieux et spectateurs en arrière de votre groupe
    S’ils commencent à charger et arrêter, vous êtes dans une bonne position pour faire face et vos voies d'évacuation sont établies. Quoi qu'il arrive ensuite, ne restez pas là à attendre. Continuez d'avancer et d'agir défensivement.
    S'ils ont bloqué votre seule issue :
    • Déplacez vos lignes en gagnant plus d'espace
    • Utilisez la ligne de front comme un mur solide, reliez vos bras et déplacez-vous lentement vers l'avant
    • Utilisez un compte à rebours pour une avance rapide. Toujours chercher des façons d'augmenter votre nombre, en s'associant avec d'autres groupes et en regroupant les traînards. Tout le monde doit sortir et vous aurez une meilleure chance d'en sortir indemne, avec toutes vos affaires et de l'équipement si vous partez ensemble en même temps
  2. benjaltf4_ Member

    Je ne suis pas d'accord sur ce point, lors des manifs contre le marriage gay (oui, référence de merde je sais) la police a su embarquer des grands groupes de personne avec leurs paniers à salade, s'en est suivi les "GAV POUR TOUS" rofl.

    Précision : Les petites menottes en plastiques s'apellent des serflex :)
    • Like Like x 1
  3. Menthe Moderator

    La différence je crois c'est que pour cet événement, la police était très présente, ils s'attendaient à beaucoup de débordements et les ordres étaient quelque chose comme "au moindre dérapage on embarque tout le monde, pour éviter que ça dégénère", c'est aussi une façon de mettre en sécurité les manifestants...!
  4. valacirca Member

    Précisez aussi qu'un ou deux renforts dans les manches empêche de se prendre de sales coups en parant.. question d' xp.
  5. Roger.Guy Member

    Oui. (Rien qu'un magazine roulé autour des avants bras sous le pull ou la veste)
    Pour la manif pour tous, ils attaquaient les forces de l'ordre ã coups de poussettes avec des gosses dedans (ça donne une idée de la mentalité de ces gens là, soit dit en passant)
  6. Roger.Guy Member

    En 2017, après les 2 tours (présidentielle) ; il y en aura peut-être d'autres.
    Un mega thread sur les manifestations serait peut-être une bonne idée, en prévision.
    (en synthétisant les diverses interventions dans la section tutoriel déjà)

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins