Customize

C'est officiel : Matignon associe Hadopi, CSA et Arcep pour réguler le net !

Discussion in 'Anonymous Pour la Liberté d'Expression' started by Roger.Guy, Aug 22, 2012.

  1. Roger.Guy Member

    http://www.numerama.com/magazine/23...-hadopi-csa-et-arcep-pour-reguler-le-net.html

    C'est officiel : Matignon associe Hadopi, CSA et Arcep pour réguler le net !

    Guillaume Champeau - publié le Mardi 21 Août 2012 à 17h34 - posté dans Société 2.0
    Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a demandé à Fleur Pellerin de travailler sur le rapprochement du CSA et de l'Arcep, de façon coordonnée avec les travaux sur l'après-Hadopi. Comme nous l'avions pressenti, le CSA pourrait bien être doté de pouvoirs de régulation du net, aux effets bien plus néfastes encore que la riposte graduée.
    On ne pensait pas que la confirmation viendrait si tôt. Et pourtant. Ce midi, nous expliquions que la mission confiée à Pierre Lescure pour dessiner l'avenir de l'Hadopi ressemblait fort à un cheval de Troie pour donner au CSA des missions de régulation du net, et ainsi concrétiser notre analyse de l'an dernier sur la bataille Hadopi/CSA. Or voilà que quelques heures plus tard seulement, le Gouvernement publie un communiqué qui confirme, sinon l'intention finale, au moins l'existence d'un risque manifeste.
    En effet, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a demandé mardi à la ministre de l'économie numérique Fleur Pellerin de "lui faire des propositions de rapprochement entre le CSA et l’Arcep", et de coordonner sa mission "avec celle conduite par Pierre Lescure sur l’acte II de l’exception culturelle".
    "Le Premier ministre a demandé au ministre du redressement productif, à la ministre de la culture et de la communication et à la ministre déléguée chargée des PME, de l’innovation et de l’économie numérique d’apprécier l’impact des évolutions constatées, en particulier sur les plans culturel, économique et social, et à présenter leurs propositions pour assurer la cohérence et l’efficacité de la régulation", indique Matignon.
    "Les ministres feront part au Premier ministre des conclusions de ce travail d’ici à la fin du mois de novembre et proposeront les évolutions législatives et réglementaires nécessaires", ajoute le cabinet du Premier ministre.
    "Face à la convergence des infrastructures numériques, des services et des contenus qu’elles acheminent, des réseaux et des services fixes et mobiles, et des terminaux à l’usage du public, il est aujourd’hui essentiel de s’interroger sur l’efficacité des modes de régulation des communications électroniques et de l’audiovisuel, à l’heure où les contenus audiovisuels sont de plus en plus diffusés par l’internet fixe et mobile. En particulier, la diffusion des programmes audiovisuels acheminés par voie hertzienne est assortie d’une régulation des contenus destinée notamment à en assurer la qualité et la diversité, alors que les contenus diffusés via internet font l’objet d’une régulation plus limitée et parfois inadaptée".
    Comment faut-il interpréter ces passages en gras, sinon comme la confirmation implicite que le CSA va se voir confier des pouvoirs de régulation du net ? Lui qui est favorable à l'abandon de la neutralité du net, et au filtrage des contenus.
    ___________________________________________________________

    Le CSA veut filtrer internet

    Aujourd'hui
    Alors voilà. Ils veulent fusionner HADOPI, CSA et Arcep. Oh purée.
    Le CSA, bien entendu, s'en félicite et veut nous rassurer. Oui mais non:

    « 1. La loi du 30 septembre 1986 impose au CSA de veiller "à la qualité et à la diversité des programmes" à la télévision. »
    Alors pardon, mais CSA, tu ne remplis pas ta mission: La télé déverse de la merde à longueur de temps. Je préfère encore me lobotomiser à regarder des lolcats sur le net que regarder le journal télévisé.

    « 2. Il s'agit aussi de pouvoir taxer la diffusion d'oeuvres étrangères »
    Que feront les hébergeurs de contenu étrangers qui - bien sûr - ne voudront pas payer, devinez ? C'est simple: « Ce contenu n'est pas disponible dans votre zone géographique. » et c'est tout. Comme ce qui se fait déjà sur YouTube ou Spotify, poussés par les lobbies des industriels de la culture. Sauf que là, ça sera sous forme de loi. Ce qui enfermera un peu plus culturellement la France.

    « 3.La meilleure utilisation des fréquences »
    Là on peut être certain que le CSA - instrument étatique - se réservera les fréquences pour les filer à ses copains (tiens je monte ma chaîne avec quelques millions d'euros, t'aurais pas une fréquence à me donner ?). Les petites boîtes innovantes vont pouvoir aller se faire reluire ailleurs. Il suffit de voir les difficultés qu'a eu Free à obtenir sa licence 3G alors que l'Arcep est bien plus libérale que le CSA.

    « 4. La satisfaction des besoins du public »
    Ce que le CSA qualifie de «La satisfaction des besoins du public» est en fait le filtrage d'internet, cheval de bataille que le CSA fait régulièrement remonter au créneau depuis des années, sans succès. Là, ils sentent bien que - officiellement investis de cette mission - ils vont y arriver: Imposer le filtrage a priori d'internet. Ce sont les vendeurs de VPN étrangers qui doivent se frotter les pognes. Et si internet ne fait pas assez peur, ils se feront fort de le diaboliser avec des spots télé anxiogènes (Le Grand Méchant Internet, ce repaire de pirates-voleur-nazis-pédophiles. On parie ?).

    Je ne veux pas de cet internet là. Je sens bien que le Darknet va devenir, en contraste, un endroit bien plus confortable que cette niaiserie d'internet fliqué et policé qu'ils veulent nous imposer.
    ________________________________________


  2. L1sAZE Member

    ça sent la redevance audiovisuelle sur les ordi tout ça ! (entre autres)
  3. Roger.Guy Member

    Et le minitel 3.0 versus le nom de la rose.
    Les bisounours de la rue de solférino et le numérique ou "Martine achète un ordinateur à la camif"
  4. Roger.Guy Member

    Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !
    C'est un bon début, mais cela ne suffit pas.

    ______________________________________

    ___________________________________________________
    C'est qui qui a dit que je savais pas quoter ?
    Ce n'est pas parce que l'on ne fait pas quelque chose que l'on ne sait pas le faire.
    C'est comme en amour ; faut pas tout montrer d'un seul coup au début.
    Sinon, il n'y a plus de mystère ; c'est quoi l'amour sans un peu de mystère ?

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins