Customize

27 juin présentation de la Dianétique rue Legendre

Discussion in 'Anonymous Contre La Scientologie' started by Norman 0'nyme, Jun 23, 2012.

  1. anonyme404 Member

    "un doigt c'est un droit"

    j'adore !!
    :D

    décidement nous avons beaucoup de références communes :cool:
    • Agree Agree x 1
  2. LeJoker Member

    WTF ?oO Miss Scientologie 2012 ??

    C'est une blague ?
  3. L1sAZE Member

    mais, mais tu es dfôzisùqbàie`kl035dbp, c'est toi ?
  4. Roger.Guy Member

    Ils lisent aussi, il n'y a pas que les scions qui le font ; c'est la réponse du berger à la bergère ...
    Après dans les 22 règles, il y a celle qui précise qu'il vaut mieux rester sur le trottoir devant celui où est situé la cible ...
    A méditer, pour voir si ils interviendront sytématiquement ou pas.
    Vas falloir trouver une combine pour le 25 Août ; ça serait dommage que des étrangers qui ont fait le déplacement se fasse contrôler à l'arrache comme ça.
    En plus devant deux condamnés en appel qui se sont pourvus en cassation ...

    Il se peut aussi qu'ils interviennent pour pas que les autres puissent faire valoir, en cassation qu'ils sont régulièrement taquinés par des terroristes masqués se réclamant d'anonymous et que la police n'intervient pas lorsqu'ils les appellent.
    Déjà qu'ils se sont ratés sur le coup de l'agression de nono, ..., :)
  5. Nano-Nymous Member

    pour le 25 on m'a dit que la manif serait déclaré

    ca dure depuis 4 ans avant il y a jamais ue de problèmes pourquoi on se fait casser les noix en 2012 ?

    il ont régner l'ordre ok c'est normal mais là c'est abusé
    • Like Like x 1
  6. Roger.Guy Member

    Il y a quelque chose en cours ; c'est clair.
    P'tet toujours pas compris ce qu'était anonymous ?
    avec équation simpliste du style ; anonymous = DDos+ siphonage d'un site syndicaliste de la police + calin +topiary + sabu + la burne qui a visité thalès virtuellement et pompé des numéros de carte bleue qu'il a utilisé +anonymous vicieux et les autres qui ont maté les jambes de Filipetti:) + ect...

    Un dossier à charge en cours (revoir le thread "les limites à ne pas dépasser", qui est dans le dome maintenant ; c'était bien introduit finalement)

    Edit
    « Le langage politique est destiné à rendre vraisemblables les mensonges, respectables les meurtres et à donner l’apparence de la solidité, à ce qui n’est que du vent. (...) Dans les temps futurs, dire la vérité est un acte révolutionnaire. » George Orwell
  7. poloma Member

    Non il n'y aura pas de problème le 25 Août, ça sera déclaré
  8. Roger.Guy Member

    Ce n'est pas une déclaration, c'est une demande d'autorisation ; si ils disent non ?
    (vu comme c'est barré la barque, ça m'étonnerais pas, on va déjà peut-être payer une taxe sur les écrans d'ordinateurs. Pour financer Hadopi ?)
  9. ZORRO Member

    effectivement trois personnes declareront l'evenement des le 15 juilet
  10. Anonymous Member

    les flics deviennent les peres fouettards eh ben plus de "confidences amis amis "
  11. Anonymous Member

    depuis que cet abruti de alain b conseiller de sarko et ami de manuel revient dans les parages aux "affaires" ils veulent "creer un evenement" .... souvenez vous de cette epicerie et des tgv quelquepart en pays de france il y a si peu de temps
    on y passat
    on y coupat pas tous seulement quelques uns ..
  12. Roger.Guy Member

    Le parrain ?
    On devrait leur interdire le ministère de l'intérieur (qui en est pourri) aux frangins.
    Hop, bye manu (quand est un ....)
    (faut pas laisser les frangins s'occuper d'histoires de sectes ; c'est comme si la peste ou le choléra participaient à un programme d'éradication de la grippe)

    Hein, gros P !
  13. Roger.Guy Member

    On va tous finir en garde à vue.
    Pour crime de lèse PS, lèse ministre, lèse frangins...:(
    (Je suis le seul con qui n'ai pas posté en anonyme ; je vais encore avoir droit à des gros yeux, du non verbal à tire larigot, et autres simagrées :p)

    Je vais essayer de rattraper le coup (pour les autres, pas pour moi ; si ça coince je raconte TOUT, même ce que l'on ne me demandera pas et exigerai que cela soit porté dans la déposition, sans quoi je ne signe rien et arrête de manger et de respirer jusqu'à ce qu'Amnesty International intervienne)
    Si tu ne fais pas ce que je veux, je retiens ma respiration jusqu'à ce qu'il m'arrive quelque chose. ( Asterix en Hispanie)
    [IMG]

    Pour jouer les avocats du diable, quoi de mieux que quelqu'un qui en a eu en façe de lui (des avocats) pour raisons professionnelles, pendant des années ?
    ___________________________________

    cf. : http://www.philippebilger.com/blog/2012/06/valls-hésitation-.html
    Valls hésitation ?

    Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, espéré par beaucoup à ce poste, offre aux citoyens cette certitude d'une passion et d'une compétence mêlées.
    Qu'importe qu'on le qualifie de "socialiste de droite" (L'Express) - à bien y réfléchir, le plus beau des compliments - ou qu'on s'interroge sur ce qu'il va faire comme si nous étions dans le flou à ce sujet (Libération). Manuel Valls, depuis qu'il a été nommé, met en application ce que ses propos, ses écrits, les échanges qu'avec d'autres, j'ai pu avoir avec lui n'ont pas cessé de vouloir transmettre : une conception républicaine de l'autorité,la double exigence d'une démocratie en sécurité et d'une sécurité compatible avec la démocratie.
    Ce qui immédiatement surprend par rapport à ce qui précédait tient au retour en force des associations et des syndicats policiers dans le débat public, face aux pistes de réflexion ou plus opératoires ouvertes par le ministre. Cela fait du bien de constater cette effervescence qui apparemment sait se garder de toute idéologie pour privilégier une approche professionnelle et technique. Sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, les policiers parvenaient à se faire entendre en s'imposant mais la concertation n'était pas la méthode privilégiée. Il est clair qu'en revenant sur cette mauvaise pratique, la mise en oeuvre des changements consensuels sera plus efficace. Pour les corps dont l'aptitude au mouvement n'est pas la qualité fondamentale, il convient qu'ils jugent nécessaires les réformes inévitables parce qu'ils les auront validées.
    Devant les commissaires, mettant en garde contre les contrôles abusifs et le tutoiement, il n'a fait certes que répéter ce sur quoi la hiérarchie policière est vigilante mais cette réitération est loin d'être superfétatoire parce que les comportements qu'elle vise se produisent trop souvent au quotidien pour ne pas être ciblés sans relâche.
    ect ....
    _________________________________________
    Et pour les frangins :(, (en faisant l'effort d'essayer d'oublier ce qui se fait de pire et qu'ils ont pu compter dans leurs rangs, ...., ça me coute,... sans déconner :confused: )
    cf. : http://www.marianne2.fr/Franc-maconnerie-richesse-ou-menace_a219363.html
    Après s'être exprimé sur le thème de la parole avec des francs-maçons, Philippe Bilger revient sur le fonctionnement de ces associations de «frères». Notre blogueur associé souligne l'image d'une communauté «qui s'aide et aide à penser plutôt qu'à se rendre des services».

    Initialement je désirais m'interroger sur le point de savoir si les francs-maçons n'étaient pas des adultes en mal d'enfance, au fond des enfants attardés. Pour être provocant, ce titre aurait d'emblée entraîné mon billet dans une dérive moqueuse alors qu'au contraire je suis partagé tout en étant assuré de mon éloignement permanent à l'égard de ces associations.

    Je les considère au pluriel puisque j'ai appris qu'il y avait au moins trois tendances fondamentales, qu'elles se respectaient sans véritablement s'apprécier mais que ce n'était pas se tromper que de tenter une analyse globale de la franc-maçonnerie en dépit de ses visages et de ses pratiques divers.

    Revenant d'un séjour à Tours, une ville magnifique où, convié par une obédience de rite écossais présidée par un Vénérable de grande classe, j'ai eu l'honneur de m'exprimer et de répondre à des questions sur le thème de «la parole, expression de liberté». J'ai envie de développer, peut-être pour me les préciser à moi-même, les pensées qui me sont venues au cours de cette soirée et des agapes qui l'ont couronnée. J'ai pu à cette occasion, sans fard ni retenue, entendre plusieurs «frères» m'exposer avec conviction et délicatesse les raisons de leur appartenance.
    Rapport à l'autre
    Si le rituel de la cérémonie, les règles imposées et strictement observées, la symbolique matérielle et vestimentaire peuvent faire sourire, force est d'admettre que, pour impressionnants qu'ils soient, ils relèvent de ce que les communautés instituées secrètent plus ou moins dès lors que leur organisation et leur sélection l'exigent. La comparaison n'est pas offensante, mais le Rotary Club a aussi sa hiérarchie même si les francs-maçons répliqueraient que leur souci est de devenir meilleurs et non pas de se créer un réseau de relations. Il n'empêche que dans le premier mouvement, gardant un regard critique sur ce qui est présenté au tiers non affilié, il n'est pas interdit d'estimer que ces adultes ayant souvent des responsabilités professionnelles importantes et acceptant pourtant de se plier à un cérémonial et à des contraintes à la fois solennels et pesants éprouvent le bonheur régressif de retomber en enfance quand on se déguise, qu'on est dirigé, gouverné et qu'une alchimie voluptueuse naît de l'effacement de soi et de processus mystérieux. L'allégresse d'être des initiés et sentir ce sentiment partagé.

    Mais, évidemment, il faut aller plus loin. A les écouter, à les voir vivre – et plusieurs témoignages m'ont persuadé que l'adhésion à la franc-maçonnerie à changé positivement le cours de beaucoup d'existences sur le plan intime et familial –, ces personnes graves, sérieuses, souriantes, en tout cas réfléchies, n'ont rien d'enfants égarés mais au contraire d'adultes seulement obsédés par leur amélioration morale et intellectuelle et la relation avec autrui.
    Le rapport avec l'autre m'est apparu comme la clé de tout. L'autre n'est jamais une menace mais toujours une richesse. Il ne vient pas troubler votre espace mais vous avez besoin de lui au contraire pour vous dire humain, pour vous espérer fraternel. Peu importe son métier qui n'est pas nécessairement connu puisque l'essentiel est précisément d'appréhender son prochain dans sa seule intégrité humaine dépouillée des oripeaux et attributs de la comédie sociale et du pouvoir.
    ect ...

Share This Page

Customize Theme Colors

Close

Choose a color via Color picker or click the predefined style names!

Primary Color :

Secondary Color :
Predefined Skins